Expérience client: Etienne Monceau

Je m’appelle Etienne Monceau, je vais sur mes 23 ans et je publie cette année mon premier ouvrage technique sur le monde de la Finance. Tout a commencé par une curiosité envers l’inconnu. Les repas de famille étaient jusqu’alors animés par des discussions scientifiques, sociales et culturelles. Mais à 17 ans, alors que je découvre le monde du travail et de l’entreprise pendant mes jobs d’été, je me rends compte de mes lacunes concernant tout ce qui est administratif, ou qui porte sur l’argent et la vie de l’entreprise en général.

Je décide alors de me renseigner sur ces différents points dans le but de devenir autonome le plus rapidement possible, dans le but de prendre ma vie en main et de lui donner un sens. Alors que mes études et compétences reconnues par le système éducatif me conduisent en école d’ingénieur, je suis convaincu que j’ai besoin de prendre du recul, pour ne plus être le bouchon de liège dans le long fleuve des études supérieures. Après déjà plusieurs années de classes préparatoires en mathématiques, physique et chimie, je décide finalement de partir un an à l’étranger. J’essayais déjà d’en apprendre le plus possible sur l’économie et la société entre deux cours ou bien en rentrant le soir, mais ça ne me suffisait plus.

Je demandais qu’à en lire plus. Cette décision commune prise avec ma fiancée va changer ma vie et ma perception sur ma carrière. Finalement c’est le financement des sociétés qui suscitera le plus mon intérêt pendant mon auto-formation ainsi que la planification de projets et la création de business plan. Je suis alors persuadé que le particulier fonctionne exactement comme une petite entreprise. Il a sa trésorerie personnelle, ses rentrées et sorties d’argent, et doit pendant toute sa vie, prendre des décisions et faire le choix entre des Go ou NoGo. Le particulier peut avoir des ambitions et doit, pour les atteindre, affronter le risque, l’inquiétude et l’incertitude.

Ça y est, j’ai des connaissances et des convictions solides. Il me manque cependant l’expérience et la pratique. Et cette année de césure dans mon parcours scolaire tombait à pic. Je découvre les marchés financiers. La théorie était parfaitement installée dans mon crâne, je maîtrisais déjà la plupart des concepts, mais j’étais bien loin de la réalité.
Après une année pendant laquelle mes journées était rythmées entre la découverte d’un pays, la découverte de personnes fabuleuses, et la découverte de la bourse, je me mets à écrire. J’étais alors convaincu de pouvoir transmettre les connaissances accumulées les 4 dernières années mieux que quiconque. Je suis loin d’être à la hauteur des experts reconnus du milieu de la finance en terme de connaissances mais j’avais un atout solide : une vulgarisation affûtée.

J’étais doué pour cela, et c’était une compétence que j’avais déjà maintes et maintes fois mis à l’épreuve lors de mes études. J’avais donc pour objectif de condenser tout ce que j’avais appris sous forme de vidéos pour que n’importe qui puisse se rendre compte qu’avec de la volonté et un peu de temps, on peut comprendre n’importe quoi, même si cela nous paraît dans un premier temps inaccessible. Les intelligences sont multiples et je voulais être certain d’en stimuler le plus possible avec mon style d’écriture.
Ces vidéos se sont finalement transformées en scripts, puis en ouvrage. Après avoir proposé un premier document numérique sur le marché, les premiers clients sont revenus vers moi avec des remarques constructives qui m’ont permis de le retravailler. Leur bienveillance et leur intérêt à décuplé ma motivation et brisé toutes mes barrières. Écrire un livre en début de carrière n’est pas chose commune, mais c’est chose faite et c’est avec fierté que je vous en parle aujourd’hui.

Alors que l’écriture à proprement parler fut un exercice de plus ou moins 8 mois, sa mise sur le marché et son introduction en librairie aura été bien plus longue ! Le travail à fournir pour commercialiser un livre est loin d’être uniquement littéraire et j’ai eu la chance d’être entouré de spécialistes du design, du développement web, de l’édition, de l’impression, de la commercialisation, ou encore du domaine du fiscal.

C’est pour cela que je tiens aujourd’hui à remercier Copy-Média et surtout Pauline pour son aide et son engagement dans mon projet. Alors que je m’apprêtais à faire imprimer mes premiers exemplaires dans une autre agence, j’ai eu la chance de croiser Pauline par hasard sur Toulouse.
J’étais pressé et impatient de pouvoir enfin proposer mon livre à la vente et je n’étais pas forcement partant lorsqu’elle m’a proposé de faire machine arrière sur mon choix d’imprimeur. Elle a finalement choisit les mots justes et j’ai décidé de lui faire confiance. Avec du recul, c’est sûrement le meilleur choix que j’ai fait dans la création de cet ouvrage. L’impression était extrêmement rapide et d’une excellente qualité. Toujours disponible au téléphone, j’avais vraiment
l’impression de travailler en binôme. Une expérience extra que je recommande évidemment.

Je dirige maintenant Sans Cravate, une association qui promeut l’éducation financière en France, vous pouvez donc me retrouvez sur le site accessible via ce lien : https://www.sanscravate.fr.
Nous rédigeons un article par semaine sur l’actualité des marchés et réalisons des événements pour que des investisseurs se rencontrent sur Toulouse et puissent se former.
Sur ce site, vous retrouverez d’ailleurs une présentation encore plus complète de mon livre. Si ce dernier vous intéresse, vous pouvez même passer commande via la rubrique « Débuter en Bourse » ou simplement venir en parler avec moi via mon Instagram : etienne.investissements

AVIS DE L’EXPERT PAULINE

Grâce à Etienne, j’ai eu la grande satisfaction de pouvoir mettre à sa disposition nos compétences et notre savoir-faire, afin que ces longues heures de travail puissent enfin prendre vie dans un bel ouvrage.

Il avait déjà un fichier très bien travaillé, avec une belle couverture et une mise en page dynamique, rendant le livre attrayant pour le lecteur. Du travail de pro !
Cependant, le papier de son prototype était très blanc ce qui était assez agressif et fatiguant pour la lecture, surtout pour ce manuel de formation de 428 pages !

Nous avons donc choisi ensemble de changer cela et de passer l’ouvrage sur un papier bouffant blanc 80gr.

Ce papier est teinté crème ce qui facilite la lecture.

De plus, il est légèrement texturé, plus opaque et plus qualitatif que le papier offset blanc initialement prévu.
C’est un papier fabriqué par Clairefontaine, pour une production de l’ouvrage 100% française et dans le budget prévu par l’auteur !

Comme tous les auteurs dont l’ouvrage est enfin terminé, Etienne était pressé d’avoir ses ouvrages entre les mains et de pouvoir le diffuser au plus grand nombre. C’est pourquoi nous nous sommes adaptés afin qu’il réceptionne son Bon à Tirer (BAT) papier au plus vite. Celui-ci nous a permis de valider ensemble la conformité du livre et de lancer la production en suivant.

En à peine plus d’une semaine à partir de l’enregistrement de sa commande, Etienne était livré !

Merci beaucoup pour ta confiance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.