L’AUTOÉDITION, TÉMOIGNAGE DE CRANJE

La vie est tout simplement surprenante.

En avril 2011, alors que j’organisais une randonnée cycliste en Corse, entraînant deux amis d’enfance à mes côtés, l’idée saugrenue m’est venue d’écrire un roman d’aventure basé sur ce périple. Si la première partie du récit repose sur des faits réels, j’ai tout naturellement basculé dans l’imaginaire afin de corser mon histoire. Quelle ne fut pas ma surprise de constater à quel point je me suis attaché à ce travail, sans compter le plaisir que j’en ai tiré. La dépendance à l’écriture s’est installée semaine après semaine pour finalement s’achever trois ans plus tard. D’une boutade entre amis est née en moi l’envie de me transformer en apprenti écrivain. Etais-je prédestiné à cela ? Pas vraiment.

Je suis technicien de formation. Tour à tour militaire, coursier en scooter, intérimaire dans l’aéronautique et divers petits boulots par temps de vaches maigres, je travaille depuis 25 ans pour une entreprise gazière sur Bordeaux. Voici quelques années que je suis devenu ce que l’on peut appeler un touche à tout dans le domaine artistique. Je vous invite d’ailleurs à visiter mon Facebook (José Miellot) ou mon blog (cranje.blogspot.fr) pour apercevoir quelques-unes de mes créations.

Il y a peu de temps, j’ai lu d’une artiste (Katherine Pancol) qu’écrire un livre c’est 90% de travail et 10% de créativité. Je ne sais pas si je possède les 10% de créativité, c’est au lecteur d’en juger et j’ai certainement des choses à perfectionner, mais je peux dire qu’avec de la détermination et du travail, on peut arriver déjà à parcourir un bon bout de chemin vers les 90% restants.

Sur ce chemin, j’ai aussi rencontré une équipe formidable, celle de Copy-media. Si pour le texte et le titre j’avais ficelé mes idées, la confusion et l’incertitude régnaient pour la couverture. Elément clef pour l’accroche visuelle du lecteur, je les remercie à nouveau d’avoir su créer un écrin si soigné pour accueillir mon travail. Ce livre est l’exemple d’une association de compétences même si je reste l’auteur des écrits.

A propos du livre, j’ai donc le plaisir de vous présenter mon premier roman d’aventure. Une histoire qui débute avec pour toile de fond la Corse, dans une ambiance plutôt bucolique où senteurs et tableaux se succèdent. Vous ferez connaissance de trois personnages attachants, trois hommes au passé ténébreux qui, après d’émouvantes retrouvailles, vont plonger dans les affres de ce qu’ils ont semé dans leur vie antérieure.

Un coup de fil et leurs vies basculent, deux de leurs enfants se retrouvent en situation de mort, le pire est à craindre, et ils en portent la responsabilité.

Bien à vous Cranje.

 

2 thoughts on “L’AUTOÉDITION, TÉMOIGNAGE DE CRANJE”

  • LEYMAN Michel on

    Bonjour à tous et bravo pour cette belle aventure en Corse. Il y a quatre ans, j’ai commencé l’écriture d’un roman d’aventure sur fond d’enquête policière. Il vient de paraître aux Editions RYMANAY et j’en suis fier. En fait c’est un quatre mains écrit avec ma compagne et nous sommes heureux d’avoir eu cette envie d’aller jusqu’au bout de ce chemin … une véritable passion en réalité.

    Michel

  • Félicitations ! Il y a toujours un fossé énorme entre l’envie d’écrire un roman et le faire. L’envie de le publier et le faire. Peu de gens se rendent réellement compte de ce que représentent ces fameux 90%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.