De l’importance des fonds perdus

Avez-vous déjà essayé de découper une superbe photo dans un magazine ? Difficile de couper droit sans se retrouver avec un liseré blanc disgracieux. On préfère généralement couper un peu dans la photo pour éviter ce problème. En imprimerie c’est la même chose. Couper dans la matière est une nécessité technique qu’il faut prendre en compte.

Pour pallier ce problème, rien de plus simple. Il vous suffit lors de la création de votre PDF de prévoir 3mm de plus de chaque côté de votre page. Par exemple pour un livre de 110 x 140, il suffit de penser en 116 x 146, ces 3mm seront découpés, mais permettrons de ne pas avoir de liseré. Gardez cependant à l’esprit que les éléments importants ne doivent pas se retrouver trop proches des bords, au risque d’être coupés lors du façonnage, nous vous conseillons de ne pas placer d’élément texte à moins de 9mm du bord. Ainsi, pour avoir une photo en pleine page dans votre ouvrage imprimé, il est nécessaire qu’elle déborde de chaque côté sur votre fichier. Il en va de même pour les fonds de couleur ou encore les illustrations.

Une fois les fonds perdus préparés, le service prépresse pourra préparer et vérifier votre livre pour l’impression !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *