L’impression de vos livres photos

De plus en plus de personnes sont intéressées à l’idée d’imprimer un livre photo. Vous trouverez sur internet une multitude d’offres et il est vraiment difficile de discerner le bon plan de l’arnaque.

Grace à COPY-MEDIA, vous ne prenez pas le moindre risque.
En effet l’impression d’un tel livre est un travail complexe qui nécessite plusieurs étapes bien spécifiques.  C’est bien pour cela que nous sommes là pour vous apporter notre expérience et nos conseils durant toutes ces étapes.

Cet été nous avons eu le plaisir de travailler avec Michaël Gamet qui nous a confié l’impression de son superbe livre de photos mélangeant ses deux passions : les voyages et  la cuisine.
Nous vous proposons de découvrir son univers passionnant et son expérience avec COPY-MEDIA

M. GAMET pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Mon nom est Michaël Gamet, j’ai 23 ans et suis cuisinier de formation et de métier. Issu d’un petit village, j’ai toujours eu la démangeaison d’un grand voyage, que je ne voulais évidemment pas tourné vers le tourisme de masse mais vers un projet plus ambitieux, personnel et fédérateur. Le 1er Novembre 2016, à 21 ans et affamé d’aventures, je partais donc seul à la recherche de réponses culinaires au travers de vingt pays, répartis sur trois continents. Fin 2017, je rentrais l’esprit riche et le cœur grandi de ce périple, prêt à mener ce projet de livre à bien.
Aujourd’hui, concrètement, la piqûre du voyage se fait toujours ressentir. Bien que je vive de mon métier et de ma passion en Suisse dans un restaurant, je voue surtout une curiosité presque maladive envers la cuisine des autres pays. En bref, ma passion culinaire n’en finit pas de grandir, et le monde me le rend plutôt bien…

Qu’est-ce qui vous a poussé à sortir ce livre ?

Avant toute chose : l’envie de découvrir comment mangent et cuisinent les populations d’autres pays!
Ainsi, j’ai déterminé un itinéraire de voyage selon les lieux, les atmosphères et/ou les plats que je rêvais de voir, vivre et goûter. Au fur et à mesure, le projet s’est transformé et a pris la direction de ce qu’il est aujourd’hui. Il est en réalité un miroir de mes trois passions (cuisine, voyage, photo) qui se sont entremêlées au rythme de cette aventure. Concernant sa structure, je ne voulais pas tomber dans le débit froid de recettes, mais voulais quelque chose de plus chaleureux, qui respire le vécu et l’impression d’y être. Voilà pourquoi j’embarque le lecteur dans les abysses de la cuisine française jusqu’aux marchés locaux de l’Himalaya. C’est un clin d’œil aux plus belles émotions de ce voyage.

Quel est votre rapport à la photographie ?

Il s’agit d’une passion plus ou moins vibrante depuis toujours. Au quotidien, par exemple, il est rare que je prenne mon appareil photo et fasse un tour pour prendre des clichés ; ma vie de cuisinier me prend beaucoup de temps, et la photo passe donc en seconde passion. En revanche, elle est au cœur de chacun de mes voyages. J’aime essentiellement les portraits et les scènes de vie ; les paysages me fascinent eux aussi mais davantage avec les yeux. Ce que j’aime, c’est rechercher l’instant présent, le mouvement ou l’émotion et les capturer.

Quel matériel  avez-vous utilisé pour les photos et la conception du livre ?

Niveau matériel photo, j’utilise un boitier Nikon D3000 ainsi que trois objectifs : un polyvalent 18-105mm, un fixe 50mm f1.8 et un autre fixe 35mm f1,8. Ces deux derniers sont tout simplement géniaux et offrent beaucoup d’opportunités en ville (street photography, portrait, etc). Les photos sont pour la plupart brutes ou très peu retouchées avec Photoshop CS5.
Pour la conception du livre en tant que tel, j’ai utilisé mon ordinateur personnel et un logiciel extrêmement basique puisqu’il s’agit d’OpenOffice. Je connaissais par cœur ses fonctionnalités contrairement à Indesign par exemple, alors j’ai choisi la simplicité. Les styles de page m’ont énormément facilité la tâche pour la mise en page.

Avez-vous de nouveaux projets ?

Très certainement la publication d’un livre photo sur Hong Kong. Cette ville a une effervescence toute particulière et les clichés lui font clairement honneur. Étant donné que je compte passer prochainement à la photo argentique, ce livre pourrait aussi être retardé et se transformer en exposition de ce grand tournant. À voir.
J’écris également un roman en ce moment même, radicalement différent. Il s’agit d’une fiction “maniaco-dépressive” qui raconte l’histoire d’un boucher en manque de folie et d’aventures. Si vraiment il fallait y voir un point commun avec mes autres projets, curieusement, il s’agirait de la furieuse envie de voyage, mouvementée par le champ lexical de la nourriture…

Pouvez-vous nous raconter votre expérience avec COPY-MEDIA ?

J’ai connu COPY-MEDIA simplement grâce au moteur de recherche Google et effectué avec eux, très tôt, un devis pour ce projet. De toute évidence, les prix appliqués et les commentaires clients présents sur le site m’ont inspirés confiance. J’ai longuement été en relation avec  M. Nicolas Laborie qui fut preuve d’un professionnalisme vraiment impressionnant. Il sut tout à fait guider un nouvel auto-éditeur comme moi dans l’ensemble des démarches administratives et du vocabulaire de ce métier. Les guides PDF fournis sont “on-ne-peut plus clairs” et le suivi clientèle étaient excellents.

Au niveau des échantillons, COPY-MEDIA m’a premièrement fourni (entièrement gratuitement) des brochures avec les différents types de papiers et pelliculages. Nous  avons pu, en amont, faire des tests d’impression, j’ai pu voir la différence entre deux types de presse numérique  pour la qualité photo, ce qui m’a RADICALEMENT aiguillé vers mon choix final. Il semblerait que la diversité de papiers/encres/machines/formats/cartonnages/etc… Chez  COPY-MEDIA  soit vraiment adaptée à tous les projets et idées.

En bref, l’expérience auprès de COPY-MEDIA et de M. Laborie Nicolas fut tout bonnement excellente. En tant qu’auto-éditeur et propriétaire d’un site d’e-commerce, la charge de travail était relativement importante et leur soutien ainsi que leur professionnalisme a su apaiser cela. En somme, je suis extrêmement satisfait de notre collaboration.

Où trouver mon livre  www.mangeretvivre.com

L’avis de notre expert :
Ce fut d’abord un plaisir de travailler avec une personne aussi passionnée que Michaël GAMET.
L’enjeu fut de respecter au mieux les envies de Michaël et de restituer le plus fidèlement possible  ses photos et son expérience.

Notre parc machine  (Machine HP indigo 7600 et XEROX Igen5) nous permet de nous adapter à toutes les demandes. Pour les livres photos nécessitant une qualité optimale, nous pouvons faire des tests d’impression sur différentes machines.

Michaël a choisi de travailler sur l’IGEN5, qui permettait de mieux faire ressortir les contrastes de ses photos.  Le papier sélectionné fut un papier couché satiné en 150gr.
Au niveau des finitions, il est parti sur un format 28x28cm avec une couverture rigide contrecollée et rembordée sur un carton 20/10ème.

Le bloc intérieur de 212 pages  a été encollé puis repincé dans la couverture.
Il a également choisi des gardes de couleur noire qui rajoutent une vraie plus value au livre.
Nous avons aussi  la possibilité d’imprimer sur les gardes.
Le livre a été tiré à 150 ex. Un nouveau tirage est dans les tuyaux.

Nicolas

Avis PAO
Lorsque j’ai vu la qualité de mise en page et la définition des photographies, j’ai été totalement surprise de savoir que l’outil utilisé est Writer d’OpenOffice (gratuit). C’est du niveau d’une mise en page professionnelle d’Indesign d’Adobe ! Le résultat concernant les logiciels de bureautique confirme ma comparaison entre Writer et Word de Microsoft Office (http://www.copy-media.net/word-writer/). La qualité des images en PDF est respectée et n’est pas compressée. Je félicite l’auteur et sa patience pour ce beau rendu.

Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *