Expérience Client Gérard LADOUCETTE

 

J’avais tellement travaillé sur ce livre que finalement je ne savais plus quoi écrire lorsque Pauline Lapelletrie m’a dit « Bien sûr, on serait effectivement intéressé pour avoir une « interview » où vous vous présenteriez puis vous expliqueriez le pourquoi et le comment de votre livre ainsi que votre ressenti sur votre expérience avec notre équipe. » Elle m’avait pourtant dressé le plan de ce que j’avais à dire mais voilà que je me retrouvais soudain confronté au fameux syndrome de la page blanche alors que je venais de noircir plusieurs centaines de pages des années durant !

qrf
IMG_20190918_105903
IMG_20190918_105842
IMG_20190918_105657
IMG_20190918_105638

Ce que je peux au moins vous raconter, c’est qu’après avoir contacté une demi-douzaine de sociétés d’impression sur internet, Copy-Media fut la première à être « humainement » accessible », je veux dire par là que j’avais directement une personne au bout du fil sans passer par « taper 1, taper 2, etc. » et une personne qui d’emblée en toute sincérité commençait d’abord par me demander ce que j’attendais pour l’impression de mon livre et, qui plus est, me donnait immédiatement des conseils pour sa réalisation et les diverses possibilités de le diffuser en tant qu’auto-éditeur.

De même, pour plus de détails sur sa conception, elle me proposa tout de suite de passer avec sa collègue infographe Charlotte Grimeau qui elle-même s’est trouvée alors véritablement à mon écoute. Toutes deux ont d’ailleurs fait preuve d’une grande patience envers moi face à mes hésitations à répétitions et ma totale inexpérience dans le domaine de la conception et de la réalisation d’un livre qui puisse être prêt pour l’impression.

Par la suite, après plusieurs éditions et ré-éditions de Bons à tirer, de corrections sur corrections que j’ajoutais au fur et à mesure, de doutes qui commençaient à m’assaillir tandis que je « bonnardisais »* à n’en plus finir, j’ai vraiment apprécié de pouvoir me confier directement à Pierre Picard qui m’a tout de suite rassuré en me disant : « J’ai réuni toute l’équipe, on a mis votre livre au milieu de la table, on a pris la mesure du travail à réaliser pour le mettre en valeur et on va s’en occuper, ne soyez pas inquiet, c’est un projet important, et je vais vous faire assister par notre infographe qui chez nous au final supervise le travail, vous verrez avec lui et tout va bien se passer. »
Et ce n’étaient pas que des mots, Jean-François Lenoir qui a pris les choses en main a vraiment été extrêmement dévoué et s’est montré d’une grande efficacité pour finaliser le livre et particulièrement peaufiner la réalisation de la couverture. J’ai senti également à ce moment qu’il y avait derrière tout ça une véritable équipe qui se mobilisait pour le livre et qui prenait conscience de l’enjeu que celui-ci représentait non seulement pour moi mais aussi pour tous les intervenants qui y avaient participé en investissant eux-mêmes beaucoup de temps. Pauline Torralba elle-même qui à un moment a pris le relai de Pauline Lapelletrie m’a également beaucoup aidé et soutenu moralement dans une période où je commençais à douter moi-même de parvenir un jour au bout du bout de cette tâche qui avec les années me pesait sans parler des aléas incroyables qui ont fait que ce livre a vu sa parution annoncée en 2007 sur internet être différée de plus d’une dizaine d’années. Voilà donc ce que je peux dire et qui finalement parle de moi puisque d’une certaine manière, quoi qu’on dise on parle toujours quelque part aussi de soi !

Quant au livre, qui à force de reports finit par être surnommé l’« Arlésienne », ce qu’on peut en dire, c’est que c’est un ouvrage qui relate une incroyable découverte dans le domaine de la psychologie comportementale, une découverte qui par le hasard s’est trouvée liée à mon expérience de formation des acteurs au jeu des masques de la Commedia dell’Arte, et surtout une découverte qui n’aurait jamais pu voir le jour sans la rencontre à la fois d’une figure mythique du monde théâtral, Ariane Mnouchkine, d’un grand sculpteur et créateur de masques Amleto Sartori et du Maître Zen japonais, Taisen Deshimaru venu transmettre la pratique de la méditation en Europe.
Aussi tout ce qui est écrit sur la 4ème de couverture concernant le caractère universel et fondamental de cette découverte est absolument authentique et les lecteurs pourront facilement en juger par eux-mêmes à peine la lecture du livre terminée.

* Comme il est difficile de ne pas « bonnardiser » ! Cette expression vient d’une anecdote romancée certes mais cependant authentique : « Entré de nuit par effraction dans le musée où ses toiles venaient d’être exposées, le peintre Pierre Bonnard fut surpris par l’un des gardiens en train de faire une ultime retouche sur l’un de ses tableaux ! »

Texte de la 4ème de couverture :
Gérard Ladoucette a enseigné le jeu masqué durant de nombreuses années dans plusieurs écoles de théâtre à Paris. Il a également animé des stages dans un grand nombre
de Conservatoires Nationaux à Paris et en province. Il donne aujourd’hui des conférences et organise des stages à l’intention du grand public. C’est en observant attentivement Arlequin, Polichinelle, le Capitan et les autres masques de la Commedia dell’Arte qu’il a réalisé que leur notoriété et leur morphologie étaient loin d’être le fruit du hasard.
Chacun de ces masques représente en effet les différents types de caractère qui existent réellement dans la vie. Cette découverte qu’il a réalisé au fil du temps à travers son expérience se révèle être d’une portée universelle et représente une avancée considérable dans la compréhension de nos comportements. Elle permet d’éviter certaines maladresses, de lever bien des malentendus et de désamorcer nombre de conflits. Elle nous invite aussi à accepter nos différences comme nos faiblesses qui ensemble contribuent à la richesse de nos personnalités.

Connaissant et acceptant nos propres masques, il devient alors beaucoup plus facile de vivre en bonne harmonie les uns avec les autres au sein d’une société qui a tout à gagner
à retrouver ce qui prédispose aux fondements même de son humanité.
« Connais-toi toi-même. » – « Deviens ce que tu es. » puis « Oublie-toi toi-même » tu découvriras alors que « Nul n’est autre que toi. ». Ces paroles de sagesse des plus grands philosophes sont au coeur même de cet ouvrage qui nous entraîne à expérimenter directement cette connaissance de soi et de ceux qui nous entourent de la manière la plus directe et la plus ludique qui puisse être.

L’AVIS DE NOTRE EXPERTE PAULINE

Lorsque Monsieur Ladoucette m’a contactée, j’ai tout de suite pris conscience de l’importance de son projet.

Un livre cher à ses yeux, une grosse responsabilité m’attendait.

Nous avons sélectionné ensemble les données techniques du livre, nous souhaitions faire une édition spéciale « haut de gamme » avec une couverture en contre-collage, signet, tranche fil et gardes assortis.

Pour le corps, nous avons sélectionné un papier couché satiné 115g/m2 sur notre machine HP Indigo pour obtenir une excellente qualité photo.

Aux vues du nombre de pages et de la couverture rembordée, j’ai conseillé à mon client de partir sur un papier un peu plus léger, de manière à sortir une qualité optimale que ce soit sur la maniabilité, l’ouverture de l’objet, que sur le poids du livre.

 

Le plus gros du travail a été au niveau graphique, une création de couverture à partir des éléments précis du client et des modifications pour perfectionner le corps de l’ouvrage.

Nous avons pratiqué des tests colorimétriques pour les photos, afin de respecter la volonté de l’auteur.

Nous avons fabriqué plusieurs Bons à Tirer afin de mieux visualiser les modifications.

Une fois que Monsieur Ladoucette a validé la dernière version de son livre, nous l’avons livré avec des exemplaires emballés à l’unité sous film et numérotés.

Cette édition a été une véritable aventure humaine entre Monsieur Ladoucette et moi-même, mais également avec les graphistes en charge du projet.

PAULINE LAPELLETRIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *