• Accueil
  • Nos offres
  • Impression de livre en ligne
  • Définition, lexique

Définition, lexique



Aplat
: surface partielle ou totale d’un document recouvert uniformément par
une ou plusieurs couches d’encre.

BAT : épreuve signée « Bon à Tirer » par le client, respectant ses souhaits en terme de couleur, de format avant le tirage.Accord du client sur le dernier élément fourni avant le tirage, dégageant la responsabilité de l’agence et de l’imprimeur sur une erreur éventuellement subsistante.

Bords perdus (ou fonds perdus) : imprimer à bords perdus signifie que le produit imprimé n’aura pas de marge blanche tout autour. Pour avoir un document A4 à bords perdus, il faut donc imprimer sur une feuille A3 et massicoter après. Voir l’explication.

Blancheur CIE, ISO 11475 : l’ISO 11475:2003 spécifie le mode opératoire à utiliser pour déterminer le degré de blanc des papiers et cartons. Les valeurs obtenues correspondent à l’aspect visuel des papiers et cartons blancs, avec ou sans agents d’azurage fluorescents, quand ils sont observés dans les conditions relatives à l’illuminant lumière du jour CIE D65. Elle est basée sur des valeurs de réflectance obtenues pour toute l’étendue du spectre visible, à l’encontre du mesurage de degré de blanc ISO qui est limité à la région bleue du spectre visible (source iso.org).

CMYK ou CMJN : lettres qui apparaissent sur l’écran lors d’une sélection de couleurs et qui désignent les quatre couleurs primaires de l’imprimerie: Cyan, Magenta, Jaune (« Y »pour « Yellow » en anglais) et Noir (« K » pour « blacK » en anglais). L’ensemble du spectre est simulé par superposition de ces quatre teintes. Voir le réglage sur logiciel.

Corps : taille d’un caractère typographique.

Couché : type de papier ayant reçu en cours de fabrication un ajout de matière (Kaolin). Permet d’obtenir un très bon rendu d’impression.

Densité : quantité totale d’encre déposée sur un point donné.

 >> Retour en haut

Dos carré collé : les feuillets des exemplaires à relier sont déjà assemblés et au format. Le livre posé sur le dos sera fraisé pour obtenir des entailles qui permettront à la colle de pénétrer, assurant une parfaite adhérence de chaque feuillet sur le dos de la couverture. La couverture sera rajoutée aussitôt pour parfaire l’ouvrage et l’ensemble est massicoté sur les trois faces du livre (source wikipedia.org).

DPI : mesure déterminant la résolution des images et du texte imprimés (abréviation de Dot Per Inch = nombre de points par pouce). C’est le nombre de pixels créés sur une surface d’un pouce. Plus ce nombre est grand, meilleure sera la résolution (voir définition plus bas) et la définition de l’image. Cette mesure est utilisée pour la capture des images (prise de vue, numérisation) et leur impression.

Édition numérique : impression d’un fichier sur presse numérique directement sans l’intermédiaire de films.

EPS (Encapsulated PostScript) : format d’image très largement utilisé par les logiciels de PAO (QuarkXpress et Adobe InDesign), de retouche d’image (Abode Photoshop) ou de création graphique (Adobe Illustrator). Un fichier EPS est un fichier de «description de page» décrivant une image sous forme de langage PostScript.

Exemplaire : est appelé exemplaire la reproduction de l’original. Il est possible de réaliser plusieurs exemplaires de votre original.

Façonnage : dernières opérations qui, par pliage, rainage, collage, emballage, assemblage, encartage-main, encartage-piqueuse (agrafage à cheval), perforation, pose œillets, coins arrondis, reliure spirale, reliure manuelle, agrafage, massicotage (coupe), pliage manuel, mise sous enveloppe, etc…donnent aux imprimés leur forme définitive.

Feuillet : appellation servant à désigner une subdivision de la feuille au format rogné ou non (dans un ouvrage, un feuillet représente deux pages, soit deux faces, le recto et le verso).

Filigrane : motif réalisé lors de la fabrication du papier, par l’écrasement des fibres dans l’épaisseur de la feuille et visible par transparence.

>> Retour en haut

Fond : terme utilisé pour désigner la couleur dominante d’un document à reproduire.

Fond perdu : débordement d’une image au-delà des traits de coupe, pour une impression jusqu’au bord du papier. Afin d’imprimer jusqu’au bord de vos documents, nous travaillons sur du papier d’un format légèrement supérieur qui est ensuite massicoté.

Fonte ou police : jeu complet de lettres, chiffres, ponctuations et caractères spéciaux appartenant à la même famille typographique.

Format : désigne la taille d’un document.

Format à la française : format utilisé dans le sens de la hauteur.

Format à l’italienne : format utilisé dans le sens de la largeur.

Genre littéraire : Un genre littéraire est une notion de type catégoriel qui permet de classer des productions littéraires en prenant en compte des aspects de forme (poésie, récit, théâtre…), de contenu (aventure, journal intime…), de registre (fantastique, tragique, comique…), de style, etc.
Voici une liste de genres et de formes littéraires : le roman classique, la nouvelle, le roman romantique, le récit de voyage, le polar, le conte, le roman réaliste et naturaliste..

Grammage : poids d’une feuille d’un mètre carré, nous imprimons sur des papiers de 80 à 300 g.

Impression numérique : impression directe informatique à partir de fichiers.

Imprimante : machine permettant une sortie papier des données contenues dans l’ordinateur. Il existe de nombreux procédés d’imprimantes: laser, à jet d’encre, à sublimation, etc…

JPEG : format largement utilisé pour le Web et les documents imprimés. Choix d’enregistrement à partir des logiciels de photo. Algorithme de compression d’images fixes stockées sous forme numérique. C’est le format d’image le plus couramment utilisé.

Livre :

Main d’un papier : la « raideur » du papier, mesurée par le rapport entre l’épaisseur de la feuille et son grammage. Par exemple, une feuille dont l’épaisseur est de 300 micromètres  et qui pèse 200 g/m2  a une « main » de 1,5. C’est un paramètre important pour l’imprimeur qui — par un choix intelligent de papiers de mains différents — peut obtenir des épaisseurs similaires pour des ouvrages qui ont un nombre différent de pages (source wikipedia.org).

Nuancier : échantillonnage couleur pour le choix des encres ou des papiers (nous utilisons le nuancier Pantone©).

>> Retour en haut

Numérique : par opposition à analogique. Un original numérique n’existe que sous la forme de bits stockés sur un support de type disquette, Cd Rom, etc.

Numérisation : transformation d’un document papier en fichier informatique (scan).

Original : c’est le document à reproduire en un ou plusieurs exemplaires.

Page : une page correspond à la face d’un feuillet. Elle est toujours recto.

Pantone© : référencement professionnel des teintes « pures » d’encre dans un nuancier, celles-ci sont numérotées.

PAO : publication assistée par ordinateur (infographie).

PDF : transformation d’un fichier (textes + images + illustrations) en une seule image. La spécificité du PDF est de préserver la mise en forme (polices d’écritures, images, marges…) telle qu’elle a été définie par son auteur, et ce quelles que soient l’application et la plate-forme utilisées pour imprimer ou visualiser ledit fichier. Contrairement à un fichier-source en Word par exemple, d’ordinateur à ordinateur, la mise en page bouge et l’utilisateur perd sa mise en page.

Pelliculage : application d’une pellicule transparente, mate ou brillante sur une feuille imprimée. Le pelliculage renforce la résistance du papier.

Pixel : les images numériques sont composées de pixels ayant chacun un ton ou une couleur spécifique (petit carré qui apparait en zoomant sur l’image).

Plastifier ou Laminer : recouvrir à l’aide d’une pellicule transparente adhésive tout document. Cette méthode permet de protéger le document et de lui donner différents aspects de finition, mat ou brillant. Pour des utilisations en intérieur ou extérieur.

Pli accordéon : façonnage à plis successifs (souvent en 3).

Pli portefeuille : pliage à trois plis parallèles permettant le repli des deux feuillets extérieurs vers le pli central intérieur.

Pose : un ou plusieurs exemplaires imprimés simultanément sur la même feuille.

PostScript : langage informatique de description de page, permettant de faire la liaison entre les ordinateurs et les unités de sortie.

Prise en pince : en impression, bande de papier non imprimable, nécessaire pour que les pinces de la machine puissent prendre les feuilles. Il est donc nécessaire de prévoir cette zone lors de la réalisation de votre maquette (A4, A3: 5 mm).

Quadrichromie : procédé d’impression résultant du mélange des quatre couleurs primaires. Avec cette technique, la gamme des couleurs est limitée par rapport à la lumière sur écran.

Rainage : technique de préparation au pliage de papier de fort grammage (au delà de 160 gr), marque linéaire sur le papier afin d’en facilité son pliage.

Recto : face d’une feuille, la première imprimée ou face d’un feuillet. Antonyme : verso.

Repiquage : reproduction d’un document sur un support portant déjà une impression.

>> Retour en haut

Reprographie : photocopie d’un original papier.

Résolution : elle indique le niveau de qualité de l’image : plus elle est élevée, meilleure est la qualité. Elle s’exprime en ppp (point par pouce) ou dpi. Les images doivent être à 300 dpi (pixel par pouce) minimum. Grâce à cette haute définition, vos images seront nettes et non pixellisées. Assurez-vous de leurs dimensions en cm ou mm. Voir le réglage sur logiciel.

RVB : colorimétrie composée de lumière, pour la vidéo, Rouge, Vert, Bleu, fréquente sur les logiciels de traitement de  l’image, sur écran.
En opposition au CMJN de la quadrichromie, matière déposée sur un support.

Scan /scanner : transformation d’un document en fichier numérique exploitable en PAO (voir numérisation).

Support : matière sur laquelle nous imprimons : papier, adhésif, polyester, tissus…

Support numérique : accessoire informatique qui permet de sauvegarder ou de transporter vos fichiers : CD, DVD, ZIP, disquette, Clé USB.

Tiff : format haute définition de fichier d’image fréquemment utilisé par les logiciels de dessin et de retouche professionnelle.

Traits de coupe : marques imprimées sur le document qui permettent de déterminer là où il doit être coupé.

Tramer : reconstitution d’une image grâce à un assemblage de points plus ou moins denses, permettant de reproduire tous les niveaux de gris ou fond couleur.

TrueType : polices de caractères vectorielles définies par Apple et Microsoft, mais qui, contrairement aux polices PostScript, sont incompatibles avec les flasheuses. Elles ne peuvent donc pas être utilisées en imprimerie.

Vectoriel : adjectif attribué à un type d’image composée de formes géométriques (segments, courbes), opposé au «Bitmap» (point par point).

Volet : terme synonyme de «feuillet», utilisé lorsque l’on parle de dépliant (ex : dépliant trois volets).

>> Retour en haut

Témoignages