Interview de Mme Berthilde des Éditions du 20 Décembre

Depuis l’océan Indien et depuis l’année 2012, Mme Berthilde des Éditions du 20 Décembre nous fait confiance. Sa maison d’éditions est située à 9278 km à vol d’oiseau de Bordeaux.
Et oui, nous travaillons même avec l’Île de La Réunion !

Gaelle_Berthilde– Comment/pourquoi êtes-vous devenu éditeur ?
À un moment donné de mon parcours, c’est devenu une évidence.
D ‘aussi loin que je me souvienne, le livre a toujours été présent dans ma vie. M’offrir un livre était et est toujours le cadeau le plus précieux et le plus sûr qu’on puisse me faire. Enfant, j’aimais même écrire mes propres histoires. Pourtant, il ne m’était jamais venu à l’esprit d’en faire mon métier, jusqu’à ce que je me présente aux concours de conservation des bibliothèques, concours que je n’ai manqués et heureusement d’ailleurs, car même si j’aurais exercé ces métiers avec passion, je n’aurais pas été à ma place. Il m’a fallu attendre que l’un des plus anciens éditeurs de La Réunion, Christian Vittori, me contacte en 2009. Il avait un projet de valorisation du patrimoine d’un endroit particulier de notre île, le cirque de Cilaos, et avait entendu parler du travail de recherches historiques que j’avais effectué pendant mes études universitaires. Cela l’intéressait de l’éditer dans le cadre de son projet. Par la même occasion, il m’a offert l’opportunité de découvrir les rouages de l’édition à La Réunion, en travaillant en collaboration avec les éditions Azalées pendant deux ans. Trois livres et une exposition ont ainsi vu le jour. À la fin de cette expérience, plusieurs personnes ont fait appel à mes services pour des corrections et des conseils en écriture et, satisfaites de mon travail, toutes m’ont encouragée à me lancer moi-même dans l’aventure de l’édition de livres imprimés et numériques. Je m’y suis alors préparée et j’ai créé les Éditions du 20 Décembre en décembre 2012. Ce qui n’était d’abord qu’une suggestion est rapidement devenu une conviction. C’est un métier très enrichissant qui ne laisse pas de place à l’ennui. Quand je reçois un manuscrit, je le lis et le sélectionne ou non en fonction de ce qu’il peut apporter à ses lecteurs potentiels. Quelle joie de contribuer à réaliser le rêve d’un auteur et/ou d’un illustrateur, de révéler leur talent ! Quelle récompense quand je reçois en commentaires : « Ce livre m’a redonné le goût de la lecture », « Je me suis totalement retrouvée dans l’héroïne, ça m’a fait rigoler » ou encore « Votre histoire m’a redonné l’espoir. Merci ». Cela me confirme que j’ai fait le bon choix!

– Pouvez-vous nous présenter votre maison d’éditions ?
Le nom des Éditions du 20 Décembre vient du 20 décembre 1848 qui à La Réunion a marqué l’application du décret d’abolition de l’esclavage. Je voulais un nom qui reflète les valeurs (liberté, espoir, courage, etc.) que je désire transmettre à travers les livres que je publie et permette aux Réunionnais de s’y identifier. Cela me donne aussi l’occasion de parler de mon île et de son histoire, de la transporter partout dans le monde entier à travers les livres imprimés et les ebooks, même si ces derniers ne parlent pas de La Réunion.
Je ne limite mes publications à aucun genre ni sujet particuliers. Poésie, conte pour enfants, roman, témoignage, développement personnel, tout m’intéresse à condition que cela fasse du bien aux lecteurs. L’auteur ne doit pas écrire seulement pour lui mais aussi pour apporter quelque chose de positif à ceux qui vont lire son œuvre.

3D_cover

– Parlez-nous du marché du livre sur l’Île de La Réunion
Le secteur de la création est dynamique. Si un large choix d’ouvrages s’offre au lecteur, la littérature jeunesse joue un rôle de locomotive.
On trouve de plus en plus de livres en créole, bien que les lecteurs privilégient ceux en français, tandis que d’autres apprécient les œuvres bilingues créole/français.
Le secteur de l’édition compte une soixantaine de structures réparties entre les éditeurs institutionnels, les associations, les professionnels et les auto éditeurs.
Entre 100 et 200 titres sont publiés chaque année, avec des tirages allant de 200 à 10000 exemplaires, écoulés essentiellement sur le marché local, le marché national étant encore inaccessible à un très grand nombre d’auteurs locaux étant donné l’éloignement [une aberration à mon sens dans la mesure où les talents sont réels dans cette île qui a fourni de grands auteurs à la littérature française tels Évariste de Parny, Leconte de Lisle ou Auguste Lacaussade, à une époque où les moyens de transport reliant La Réunion et la métropole étaient beaucoup plus limités]. Les plus gros succès de l’édition locale (livres de cuisine et littérature jeunesse) ont été tirés à plus de 25000 exemplaires. Malheureusement, lorsqu’un éditeur local parvient à pénétrer le marché métropolitain, il doit faire face à d’importants frais de stockage.
On compte dans l’île une vingtaine d’imprimeries qui, tout en disposant de moyens de production techniquement équivalents à ceux de métropole, sont confrontées à des coûts de production plus élevés du fait encore une fois de l’insularité. Toutefois, le secteur représente l’un des plus gros employeurs de l’industrie réunionnaise et bénéficie d’une assez forte valeur ajoutée (une quarantaine de millions d’euros par an environ, 16% de la production manufacturière de La Réunion).
Les différents points de ventes se répartissent entre les points de vente touristiques, les librairies et la grande distribution. Ils n’achètent pas les livres issus de l’édition locale mais les prennent en dépôt. En cas de mévente, les éditeurs récupèrent leurs ouvrages.
La vente d’œuvres locales reste cependant modeste. Contes et légendes, devinettes et romans se vendent mieux que la poésie. Si certaines librairies comme Autrement et Gérard consacrent plusieurs rayons à la production littéraire de La Réunion et de l’océan Indien qu’ils valorisent à travers des actions régulières de promotion (dédicaces, carrefours d’auteur…), cela n’est pas généralisé à l’ensemble des points de vente. En grande surface commerciale, l’édition locale est trop rarement privilégiée.
Enfin, il semble que certains Réunionnais n’aient pas encore la culture du livre et par conséquent les livres sont perçus comme des produits trop chers. Toutefois, nous espérons que les nombreuses actions menées par les bibliothèques et les médiathèques pour promouvoir la lecture et la littérature locale porteront leurs fruits et inverseront la tendance.

– Comment s’est passée votre expérience avec Copy-Média ?
Lorsque j’ai lancé les Éditions du 20 Décembre, j’ai contacté plusieurs imprimeurs à La Réunion et en métropole via Internet pour recevoir un devis concernant mon premier projet d’édition. Copy-Media a su faire la différence non seulement par ses prix compétitifs mais surtout grâce à la réactivité et au professionnalisme de Julia Pouly. Cette dernière a répondu très vite à ma demande, quand d’autres l’ont simplement ignorée. Julia m’a appelée, m’a conseillée, m’a envoyée des échantillons de papier et m’a accompagnée tout le long du projet. Depuis, ce sont cinq livres qui ont été imprimés chez Copy-Media pour les Éditions du 20 Décembre ou une association à qui j’ai recommandé Copy-Media. Je n’ai jamais été déçue du résultat. Aujourd’hui, je sais que si je dois faire imprimer un livre, je peux le confier à Copy-Media qui, par son savoir-faire et son esprit d’excellence, m’a confortée dans mon choix de faire appel à un professionnel français fabricant en France, car notre pays regorge de talents qu’il faut valoriser et encourager.

– Quels sont les derniers titres/ auteurs publiés ?
Dernièrement, j’ai eu l’honneur de publier « MÉTAMORPHOSE, Paroles croisées sur le cancer du sein » de Françoise Letailleur et Christine Baraston, et « MARIÉS et après ? But et Puissance de l’amour et du mariage» de Myles Munroe.
« MARIÉS et après ? But et Puissance de l’amour et du mariage» est la traduction française du best-seller « The Purpose and Power of Love & Marriage » du Dr Myles Munroe. Il offre aux couples des solutions pratiques et sensées dans les domaines de la communication, de la gestion des finances et de la véritable intimité. Il traite également des diverses facettes de l’amour, des idées fausses qui circulent actuellement sur le mariage, de même que des sujets difficiles et douloureux que sont la séparation et le divorce. Cet ouvrage ne s’adresse pas qu’aux jeunes mariés, mais aussi à tous ceux et celles qui cherchent à relever les défis des relations humaines.

Pour suivre l’actualité des Éditions du 20 Décembre: www.facebook.com/Les-Editions-du-20-Décembre-156276154526552/

Livres en vente sur Amazon :
http://www.amazon.fr/dp/1092429182
http://www.amazon.fr/dp/1092429131
http://www.amazon.fr/dp/1092429085
http://www.amazon.fr/dp/1092429026
http://www.amazon.fr/dp/B00BFPUA0Y

Je viens de changer de distributeur et diffuseur d’ebooks. Nos livres numériques seront prochainement distribués par Primento et diffusés à nouveau sur de nombreuses librairies en ligne (Amazon Kindle, iTunes, Google, Kobo, etc). En attendant, les lecteurs peuvent les trouver sur l’application Youboox.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *